Les claviers

  1. Ses débuts
  2. Les touches
  3. Le positionnement des lettres
  4. La méthode Bépo
  5. Révolution
  6. Inconvénients
  7. On arrête pas le progrès

1)Ses débuts

Le clavier, nous l'utilisons tous les jours, que ce soit via un pc (ou un mac aussi), un gsm, un instrument de musique, etc, celui-ci a bien changé depuis son invention dans les années 1960 et son utilisation est devenue très variée.

Selon wikipédia, un clavier est un organe de commande muni de touches permettant de saisir des informations (texte ou chiffres).
En bref, c'est un périphérique permettant de communiquer avec l'ordinateur.
D'ailleurs si un ordinateur ne détecte pas de clavier, il ne fonctionnera pas (ce problème arrive encore de nos jours).

Les premiers claviers apparaissent presque au même moment que les premiers systèmes d’exploitation vers les années 60.
Ceux-ci ont été inspirés par les machines à écrire.

Mais pas seulement, l’inspiration venait aussi des téléscripteurs, moins connus, ces appareils permettaient l’envoi et la réception de messages via des signaux électriques via des fils ou des lignes radio.
On peut l’entendre de différentes manières, téléimprimeur ou télétype.
Il fut utilisé comme périphérique d’entrée et de sortie pour les ordinateurs n’ayant aucun écran.

Ci contre un téléscripteur radio

Il ressemble beaucoup à une simple machine à écrire, avec un clavier AZERTY ou QWERTY, mais ne vous y trompez pas, car il y a un petit avantage, une capacité de mémorisation des caractères tapés.
Dans ces années, on ne pouvait taper plus vite que la machine, aujourd’hui c’est parfois l’inverse.

Entre 1852 et 1901, il y a eu des révolutions dans les télégraphes; passant du téléscripteur à cinq touches de 1874 d’Emile Baudot, permettant 4000 mots à l’heure.
Pour arriver à un téléscripteur avec la bande perforée de Donald Murray (professeur et journaliste qui reçu d’ailleurs le prix Pulitzer).

Retour au sommaire

2)Les touches

Les claviers sont composés d’une multitude de touches reliées électroniquement à un ordinateur, à leurs débuts, les touches avaient des symboles représentant des lettres, chiffres ou images gravées afin d’écrire des textes ou exécuter des fonctions particulières.
Inventés pour faciliter la façon d’écrire, aller plus vite que l’écriture manuscrite.

Beaucoup d’éléments entrent en ligne de compte pour se servir d’un clavier correctement ou tout du moins selon une norme bien précise, comme dans le secrétariat.
La dactylographie, l’art d’apprendre à se servir d’un clavier avec tous ses doigts.
La typographie désigne l’ordre des caractères afin de donner plus de confort lors de la lecture.

Afin de faciliter la dactylographie, l’on créa plusieurs dispositions, selon les pays et selon l’utilité de la machine. Ce n’est d’ailleurs qu’à partir des années 1970 que les claviers se personnalisèrent pour les différents pays.

3)Le positionnement des lettres

Au début des années 1980, le clavier fait partie intégrante de l’ordinateur, chaque fabricant confectionnera sa propre disposition des touches, ce qui nous amène à celles qui sont restées et de toute évidence les plus connues.

Nous connaissons tous le clavier AZERTY, qui est d'ailleurs le plus utilisé en Belgique et en France, cette disposition date de l'invention de la première machine à écrire, vers le 19ème siècle, qui n'est d'ailleurs qu'une adaptation pour la langue française de la disposition suivante.

La disposition QWERTY conçu vers 1860 pour la langue anglaise. Ainsi qu’une version un peu différente, l’américaine. Créer pour éviter les imperfections des anciennes machines à écrire, certaines touches se coinçaient entre elles. (Comme l’illustre cette image)

Cette disposition fonctionne dans les pays utilisant principalement des claviers écrivant en alphabet latin, comme l’Angleterre, l’Espagne, le Portugal, la Finlande, Norvège, Pays-Bas, etcaetera.

La disposition QWERTZ est à la base utilisée pour les claviers allemands, autrichiens et suisses.
D’autres pays ont des claviers qui s’en rapprochent comme le Luxembourg et le Liechtenstein, la Hongrie, la Roumanie et la Moldavie.

J'en arrive donc à la disposition DVORAK, inventée dans les années 1930 en Amérique pour son ergonomie.
Voici une version simplifiée anglaise de cette disposition qui permet notamment de taper avec une seule main. Car son principe est de mettre sur les touches les plus facilement accessibles (les touches de repos, que nous connaissons sous la dispo azerty comme étant QSDF), les caractères les plus usités.

Il existe bien des variantes suivant les autres pays et les autres fabricants, je ne m’attarderai que sur une dernière qui est inspirée de la précédente.

Retour au sommaire

4)La méthode Bépo

Cette méthode contrairement aux autres a été réfléchie sur un wiki dédié (application web permettant une création collaborative modifiable via le web), ce qui le rend techniquement plus facilement utilisable si on a pas passé plusieurs années avec une autre méthode.
La Bépo affiche une spécificité, les accents mais aussi l’avantage d’être usitée sans besoin de quelques modifications que ce soit sur un clavier standard avec des pilotes pour, Windows, Mac Os X ou encore Linux.
Grâce à cet avantage, les doigts moins tendus auront moins de chance d’avoir une tendinite.

Les claviers sont désormais tous basés sur le même nombre de touches, cela n’a pas toujours été le cas, il a fallu adapté les claviers existants, changer la façon de procéder, pas toujours évidente d’ailleurs.

Par exemple, en Chine (première image) et au Japon, un très grand nombre de touches, qu’il a fallu compacter en plus ou moins 26.

La configuration qui a permis à une multitude de claviers d’avoir une certaine norme a été créée en 1985 au sein de l’organisation internationale de normalisation.
Grâce à cette norme (ISO 9995) le nombre de touches reste généralement identique dans la plupart des pays et selon les marques, une centaine de touches approximativement.

clavier mac

Retour au sommaire

5)Révolution

Il aura fallu attendre 1960 pour que les premiers claviers numériques voient le jour et depuis ils ne cessent de s’améliorer, nous passerons d’un chariot en forme d’escalier au modèle plat tel que nous le connaissons actuellement pour arriver a un panneau de commande plus perfectionnés, plus précis quand à leurs utilisations, par exemple pour les téléphones portables.

Ecrire est toujours pareil, seule la façon de la faire a changé.

Avec les nouvelles technologies, la puissance des ordinateurs grandissante, il fut nécessaire d’augmenter le nombre de touches présentes sur les claviers et donc permettant d’accéder plus rapidement à certains lieux au sein de l’ordinateur ou aussi pour les jeux vidéos demandant pour les plus phérus, une précision et une vitesse qui nécessitent une certaine habitude. Le clavier ci-dessous exemple parmit tant d’autres.

Pour les personnes handicapées, des claviers existent en braille, d’autres machines plus sophistiquées aussi avec des touches spéciales, comme un enregistreur aussi.

Il y a même des claviers en silicone résistant à l’eau et pliable, des leds dans les claviers afin de rendre le travail ou le plaisir même dans une pièce moins éclairée voire pas du tout, rien n’est laissé au hasard lors des recherches.

Rien n’est oublié, surtout en ce qui concerne le commerce, puisqu’il est possible de personnaliser son clavier, soit personnellement soit avec des dérivés de films, jeux vidéos, etc.

D’ailleurs en parlant de personnalisation, l’utilisateur mac ou windows a la possibilité de rajouter sur un clavier prévu à cet effet un iphone qui agit comme une sorte d’usb, transférant n’importe quels fichiers sur l’ordinateur.

Retour au sommaire

6)Inconvénients

Cependant avec tous ses avantages, il est normal d’énoncer quelques défauts, car il y en a et plus d’un, écrire sur un clavier d’ordinateur est devenu normal, seulement voilà

  1. cet outil utilisé pour les mails et sms incite les gens (une partie de la population) à ne pas faire attention à l’orthographe lors des envois.
  2. peu de claviers figurent sur la peinture ou la sculpture
  3. l’écriture aux claviers est une activité invisible pour les cadres des ressources humaines qui souvent ignorent comment leurs salariés l’utilisent.
  4. Le clavier est source de microbes, je n’ose vous le montrer (si vous êtes intéressé je vous laisse cet url ci-joint: http://www.viveoeurope.com/blog/les-microbes-clavier-dordinateur-lennemi-2-0-)
  5. il est très souvent sous-estimé, relégué en tant qu’accessoire, pourtant son cousin clavier de téléphone portable n’arrête pas de faire parler de lui, sur les forums, etc.
  6. Des troubles musculo-squelettiques liés à une répétition excessive de même mouvements.
  7. Autres inconvénients ou le clavier n’est pas fautif

  8. la dactylographie, une affaire d’hommes, seule la gente masculine pouvait utiliser un clavier jusqu’en 1910 ou ça devient le contraire, exclusivement féminin, considéré comme activité intermédiaire en attendant le mariage.
  9. Ce travail si usité perd de son prestige et devient de nos jours une activité quasi honteuse.
  10. Les formations en ce qui concerne la France par exemple n’a pas changé ses pratiques d’apprentissage depuis 1910.

Grâce à l’invention du tactile (vers 1953) connu sous l’appellation de capteurs capacitifs, l’on peut personnaliser absolument tout, d’ailleurs le clavier fait désormais partie intégrante de l’appareil, un clavier virtuel changeable à loisirs. Au niveau des langues, par exemple: sous windows 8, pas moins de 136 langues de clavier sont disponibles.

7)On arrête pas le progrès

Le clavier tactile laser.
Un clavier transportable où que l’on soit, sur n’importe quelle surface plane, les touches s’afficheront sans problème et l’appareil saisira via un rayonnement infra-rouge les mouvements des doigts.
Cette technologie est malheureusement encore avec trop de défauts, outre son transport et son design, le prix est quand même dans les 200€, les versionsde clavier tactile laser actuelles sont en QWERTY, ne fonctionnent qu’avec le bluetooth, ne fonctionnent pas sous linux, et est encore en bêta-test. Soyons encore patient.

Le numérique va t-il remplacer les anciennes méthodes d’écriture. Sujet à débat.

(“Si, en effet, Internet a beaucoup à offrir à qui sait ce qu’il cherche, le même Internet est tout aussi capable de compléter l’abrutissement de ceux et celles qui y naviguent sans boussole.” Par Laurent Laplante, ignorant par abus d’information)

Voici ici bas, une disposition d’un système de clavier japonais, c’est un canular de google mais il l’a réellement utilisé avec des baguettes,et n’avaient pas assez de place pour toutes les lettres de leur alphabet. La disposition est vraiment personnalisable, si l’on s’y connait un minimum avec les cablages informatiques.

Retour au sommaire

Sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Clavier_d'ordinateur
http://fr.wikipedia.org/wiki/Clavier
http://www.cours-informatique-gratuit.fr/debutant/souris-clavier/5.presentation-d-un-clavier
http://fr.wikibooks.org/wiki/Histoire_du_clavier_alphab%C3%A9tique/Machine_%C3%A0_%C3%A9crire
http://www.gralon.net/articles/materiel-et-consommables/materiel-informatique-et-consommable-informatique/article-le-clavier---histoire-et-evolutions-1553.htm
http://www.millenium.org/home/hard-and-soft/actualites/peripheriques-gamer-chez-millenium-millenium-lance-ses-peripheriques-gamers-84578
http://www.cowcotland.com/news/28613/azio-clavier-mecanique-levetron-mech4.html
http://www.ilogan.info/tag/clavier/
http://comprendrelinformatique.be/liste-de-clavier-chouettes-et-sympas/
http://www.rslnmag.fr/post/2011/12/29/Pourquoi-les-touches-de-notre-clavier-sont-elles-dans-cet-ordre-la-.aspx
http://fr.wikipedia.org/wiki/Disposition_Dvorak
http://sunfox.org/blog/2007/04/14/14-raisons-pour-passer-au-clavier-dvorak/
http://bepo.fr/wiki/Pr%C3%A9sentation
http://www.fisheo.com/web_20/2006/12/le_saviezvous_p.html
http://assiste.com/Clavier_azerty_qwerty.html
http://www.spi0n.com/un-clavier-virtuel-pour-smartphone-et-tablette/
http://www.ballajack.com/clavier-virtuel-tout-taper-chrome
http://golem13.fr/un-clavier-virtuel-projete-par-r2-d2/
http://entrelacs.revues.org/121
http://www.ilovetablette.com/concepts-et-prototypes-de-tablettes-tactiles-ce-qui-nous-attend/
http://www.cowcotland.com/news/11025/concept-clavier-verre-camera.html
http://www.lesnumeriques.com/amarina-lance-clavier-souple-etanche-n7673.html
http://www.dvzine.org/zine/01-toc.html
http://ilcea.revues.org/1067
http://www.algo.be/ergo/prof-stenodacty.html
http://www.archivesnationales.culture.gouv.fr/camt/fr/se/fiche3/fiche3.html