L'alimentation






Structure ordinateur & réseau

Groupe : BAEYENS Kimico et DEBROUX Mégan

Thème 4 : l’alimentation


Nous allons vous présenter le principe de l'aircooling et du watercooling et faire de vous des pros dans la matière.

Voici un petit tableau de comparaison pour bien commencer en beauté :

caloduc

L'Aircooling

• A partir de quand est-ce indispensable ?

Les refroidissements deviennent importants principalement sur les PC portables car ceux-ci chauffent beaucoup plus qu'une tour.
Le portable est plus étroit et ses composants plus serrés. Il y a donc moins d'espace pour la ventilation.

Une tour chauffe parfois jusqu'à 50°C tandis qu'un portable peut monter jusqu'à 80°C (parfois 105°C pour les dernières générations). La température monte lorsque la fréquence du processeur augmente. Soit le nombre d'opérations effectuées en une seconde.
      0 – 40°C = Froid
      50 – 60°C = Utilisation normale
      70 – 85°C = Utilisation intensive <- il est important de commencer à le refroidir
      + de 85°C = Température beaucoup trop élevée, il peut y avoir un problème avec le refroidissement.

Au-delà de 67°C

Normalement, un dispositif de protection intervient et calme la fréquence du processeur. Si la température monte encore, le CPU se coupe (généralement à 90°C sur les portables).

On peut connaître la température de son PC via le BIOS ou différents logiciels téléchargeables en ligne.

• Lorsque l'ordinateur surchauffe

Pour refroidir son ordinateur, il y a, en premier lieu, plusieurs solutions :

Photo du pc avec les flèches d'air

En bleu L'air froid entrant
En rouge : L'air chaud sortant

Si l’on n’obtient toujours pas de résultats probants, l'aircooling intervient alors pour plusieurs raisons.

L’aircooling est aussi utilisé dans d’autres domaines, dans les motos ou les avions par exemple.


• Son fonctionnement


01 02 03

Le point important de l'aircooling est d'EVACUER l'air chaud et non pas de le refouler.

Il est principalement composé de 2 pièces


caloduc
Si l'un des deux vient à manquer, on appellera cela un « Refroidissement Passif », dont les performances sont jugées peu probantes à ce jour.

   1) Le radiateur :
Sert à augmenter la surface de dissipation.
Photo du radiateur
Celui-ci est composé d'ailettes, surfaces planes dans lesquelles la chaleur se dissipe. Parfois, on y a ajoute des caloducs, des petits tuyaux qui ont la même fonction que les ailettes, mais qui permettent d'éloigner encore plus la chaleur du processeur.

   2) Le ventilateur :
Le ventilateur brasse l'air pour la faire circuler entre le radiateur et permet ainsi d'évacuer l'air chaud.

• Le prix des matériaux (rapport qualité / prix )

L'aircooling est moins cher, mais plus encombrant que le watercooling plus cher et plus complexe, mais plus performant.

L'inconvénient du watercooling est qu'il faut renouveler l'eau (frais onéreux en plus).

     • Avantage :

L’aircooling est économique et facile à mettre en place. Autrefois, il était considéré comme bien moins efficace que le watercooling, mais à l'heure actuelle, les fabricants arrivent à créer des ventilateurs bien plus performants, capables de rivaliser

     • Inconvénient :

Il accumule plus rapidement la poussière et peut parfois s’avérer bruyant.

Les prix de l'aircooling sont très variables. Allant de 8€ à 160€, voir plus. Plus le prix est élevé, plus le ventilateur est puissant, silencieux et brasse un volume d'air plus important.

• Peut-on en construire soi-même ?

Il est tout à fait possible de construire un système aircooling élaboré soi-même si l'on est patient et bricoleur. De nombreux tutoriels complets sont disponibles sur internet. L'avantage des refroidissements à air fait maison est qu’ils sont bien moins onéreux.

En revanche, il faut avoir de bonnes connaissances car les accidents sont très vite arrivés.

• Précautions à prendre

Contrairement au watercooling, l'aircooling n'exige pas particulièrement d'entretien, hormis un dépoussiérage régulier.
Ce système n'est en aucun cas dangereux.




sources :

http://www.commentcamarche.net/faq/160-connaitre-la-temperature-de-son-pc-processeur
http://www.pcastuces.com/pratique/windows/surveiller_temperature/page1.htm
http://www.jeuxvideo.com/forums/1-6-13955250-1-0-1-0-hs-refroidir-son-pc-portable.htm
http://openclassrooms.com/forum/sujet/tuto-bien-refroidir-son-pc-portable-25769openclassroms.com/forum/sujet/tuto-bien-refroidir-son-pc-portable-25769
Ignou.ac.in/upload/unit%205.pdf
http://www.commentcamarche.net/faq/11006-refroidir-votre-ordinateur
http://www.configspc.com/forum/tuto-le-refroidissement-entre-watercooling-et-aircooling-t8416.html

Le Watercooling

Qu'est-ce qu'un Watercooling?

01

Le refroidissement à eau (« Watercooling » en anglais) est une branche du refroidissement liquide ayant pour particularité d’utiliser l’eau comme liquide caloporteur.

→ N.B : Caloporteur: fluide chargé de transporter la chaleur entre deux ou plusieurs sources de température.

Plus récemment, le Watercooling a fait son apparition dans le secteur de la micro-informatique pour pallier les inconvénients du refroidissement à air.


Présentation

Ce système, s'offre généralement aux amateurs d'overclocking, ou aux personnes en quête de silence.

Petit rappel

→ N.B : overclocking : C'est une manipulation ayant pour but d'augmenter la fréquence du processeur au-delà de la fréquence nominale afin d'augmenter les performances de l'ordinateur.
Le processeur overclocké peut exécuter plus d'instructions par seconde, ce qui permet de diminuer le temps d'exécution de certains programmes.

En contrepartie, il chauffe plus, et peut mal réaliser certaines opérations du fait d'une trop haute température interne,
ou d'une tension d'alimentation trop faible par rapport à sa fréquence, il sera donc qualifié d' "instable".

Le watercooling est donc un système composé par de l'eau, beaucoup plus efficace que le systeme généralement utilisé qu'est l'air.
Vous l'aurez certainement compris, l'eau est beaucoup plus dense que l'air,
par conséquent elle "transporte" mieux la chaleur et donc refroidit mieux vote CPU, alimentation, carte graphique, chipset, disques durs, mémoire vive.


Fonctionnement du Watercooling

01

Le principe de ce système est de récuperer la chaleur à l'aide du caloporteur (l'eau) et de l'emmener jusqu'à un point qui va le décharger de cette chaleur.
Tout ceci formant un cycle continu et répétitif.


Composant du Watercooling

Le waterblock (premier échangeur thermique):

01
Cet élément se place sur le CPU et remplace en quelque sorte le radiateur du refroidissement à air.
C'est grâce à celui-ci que le caloporteur peut emmagasiner la chaleur produite par le processeur.

→ N.B : Les prix des waterblocks vont de 30€ à 70€ suivant les modèles.

Une pompe:

01
Pas besoin d'expliquer son utilitée, tout le monde connait le principe d'un aquarium? C'est la même chose!
Elle permet d'assurer le cycle de l'eau dans le système.
En d'autres mots, c'est elle qui fait circuler le caloporteur dans le système de refroidissement.

→ N.B :Il faut compter entre 30€ et 75€ pour une pompe.

Un radiateur (second échangeur thermique):

01
C'est grâce à cet élément que le caloporteur va pouvoir se décharger de la chaleur qu'il à emmagasiné via le waterblock.
Le caloporteur est refroidit grâce à l'air ambiant, et peut être acceleré grâce à des ventilateurs.

→ N.B : Les prix sont très variables. +/- 50€ semble résonable pour un bon radiateur.

Le reservoir:

01
Il existe différent style et taille de reservoires, sur ce coup, c'est simplement une histoire de gout!

→ N.B : Il faut compter entre 20€ et 50€.

Les tubes:

01
Bien entendu, pour raccorder les différents éléments, l'utilisation de tube est plus que vivement recommander,
car sinon, votre système risque de poser quelques problemes...

→ N.B : Les prix sont variables, de 3€ à 20€.

Les embouts:

01
Comme pour les tuyaux ils ne faut en aucun cas les négligés,
car ce sont eux qui assurent l'étanchéité entre les waterblocks et les radiateurs et les tuyaux.

→ N.B : Les prix sont variables, de 5€ à 20€.

Liquide de refroidissement:

01
Un des choix les plus subjectifs qui soient.
Le liquide de refroidissement spécial watercooling se compose en fait d´une majorité d´eau déminéralisée,
meilleure caloporteuse que l´eau du robinet et non conductrice du a l´absence de minéraux conducteurs,
ajoutée a des fluides anticorrosion et antifongiques pour éviter l´oxydoréduction des métaux et donc leur déterioration, ainsi que la formation d´algues.

→ N.B : Le prix varie, selon ce que vous-mettez comme eau.


La différence entre Watercooling & Aircooling:

Il est vrai que l'aircooling s'impose comme la meilleur méthode pour débuter pour 98% des utilisateurs, car il est economique et facile à mettre en place.
Mais le watercooling bien que plus cher et plus complexe offre des performances hors du communs,
le tout dans un silence royal car c'est bien là que le watercooling tire son principal avantage.
Il offre d'excellentes performances le tout en silence.

Avantages & inconvénients du Watercooling:

AVANTAGES

L’utilisation de l’eau présente l’avantage d’avoir une bien meilleure conductivité thermique que l’air et est un bien meilleur caloporteur.
Concrètement, cela permet de refroidir un même système plus efficacement avec une surface d'échange équivalente tout en ayant un débit et un déplacement de fluide moindre.
Ce procédé présente également la possibilité de déporter le système de refroidissement loin de la source de chaleur, lorsque celle-ci se dégage dans un espace restreint ou inadapté par exemple.
pourquoi cette configuration s'avère particulièrement avantageuse lors du refroidissement de composants informatiques.
Plus généralement, l’eau présente l’avantage d'être non toxique, fluide et relativement peu chère.

INCONVENIENTS

Un système de refroidissement à eau est généralement plus complexe à mettre en oeuvre qu’un système de refroidissement à air, surtout pour de petites installations.
De plus, la proximité du liquide avec les éléments à refroidir impose dans la majorité des cas une excellente étanchéité du système.
Un second problème apparaît lors de l'utilisation de métaux différents au sein d’un même circuit. Il s’agit de l'oxydoréduction.
Si ce phénomène n'est pas contrôlé, il peut mener à long terme à l'apparition de fuites généralisées,
une obstruction du système, des détériorations au niveau de la pompe, voire une destruction des pièces métalliques.

! Précautions à prendre !

→ N.B : Il est donc primordial de considérer ce phénomène dès la conception du système.
Les solutions classiques consistent en l’utilisation du même métal au sein de toute l'installation ou au remplissage du système avec un liquide caloporteur empêchant ce phénomène.
L’eau déminéralisée possède par exemple un fort pouvoir isolant permettant de réduire les risques d'oxydoréduction, de calcaire et de minimiser les dégâts en cas de fuite.

Peut-on en construire un soi-même?

Oui, avec du matériel de récup.

En utilisant un radiateur de chaudière, d'habitacle de voiture, de moteur de voiture ou de camion, de moto...
Un ventilateur: n'importe lequel, temps que le bruit ne nous incommode pas, qu'il soit de récup ou acheté.
→ N.B : les Textorm Db Killer 12cm sont un très bon compromis entre perfs/silence/prix.
Liquide à utiliser: Liquide de refroidissement. Mais ca ne dispense pas de PARFAITEMENT nettoyer le radiateur si c'est de la récup.
La pompe: Pompe d'aquarium, de chauffage central, etc...
Les Waterblocks: Il vaut mieux en acheter un neuf ou d'occasion.
→ N.B : De nombreux tutoriels sont disponibles sur Internet, à vous de choisir un matériel convenable et d'être patient, car pour une conception réussie, il faudra être précis (et avoir un peu chance...)


Alimentation

Veille ou veille prolongée?
Il vaut mieux éviter le mode veille et utiliser le mode veille prolongée.

Consommation d'énergie.
Le mode veille n'éteint pas le processeur, le PC est toujours en fonctionnement, il consomme donc énormément : 92 W par heure !
Le mode veille prolongée recopie la totalité des données de la mémoire vive sur le disque dur avant de couper l'alimentation.
La veille prolongée consomme donc beaucoup moins : 5W par heure.
On peut débrancher le PC sans risque de perte de données.
→ N.B : On retrouve la même consommation d'énergie pour le mode veille prolongée que pour l'arrêt total du PC.

sources :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Refroidissement_%C3%A0_eau
http://fr.wikipedia.org/wiki/Overclocking
http://spirale.aneantis.com/message--38179.html
http://www.configspc.com/forum/tuto-le-refroidissement-entre-watercooling-et-aircooling-t8416.html
http://forum.hardware.fr/hfr/OverclockingCoolingModding/Water-Xtreme-Cooling/comment-watercooling-maison-sujet_252214_1.htm
http://www.overclocking-pc.fr/forums/showthread.php?14944-Monter-son-watercooling
http://monsooncooling.com/products.php
http://www.commentcamarche.net/faq/7876-veille-ou-veille-prolongee