S-Video

Produit de 1970 à aujourd’hui, le S-Video est un connecteur vidéo analogique de 4, 7 ou 9 broches qui exploite un signal vidéo composite qui est le signal de base de la vidéo couleur analogique. Le terme «S-Video» signifie «Super-Video» mais fait référence parfois à «Sony-Video» car c’est la firme qui a utilisé pour la première fois ce type de connecteur. Il transmet un signal véhiculant simultanément les informations liées à la luminance (image en noir et blanc) et celles liées à la chrominance (image en couleur). La différence entre la vidéo composite et la vidéo à composantes séparées (typiquement le YUV) réside dans le fait que la composite ne sépare que la luminance de la chrominance. Chrominance qui est une combinaison de la teinte et de la saturation. Tandis que le mode vidéo à composantes séparées sépare de la luminance deux paramètres liées à la chrominance (le U et le V). La combinaison des informations de luminance et de chrominance crée plusieurs défauts dont le Moirage. Cette déformation de l’image est corrigée par la séparation des signaux avec le mode Y/C, en l’occurence, mais nécessite deux liaisons séparées. Le mode S-Video est moins performant que le mode RGB ou à composantes séparées (YUV). Mais c’est un compromis entre les normes et standards TV: Il simplifie la connectique tout en préservant des signaux de qualité supérieure au vidéo composite.

Sources

http://fr.wikipedia.org/wiki/S-Video

http://www.commentcamarche.net/contents/1215-s-video-y-c

http://fr.wikipedia.org/wiki/Vid%C3%A9o_composite

http://fr.wikipedia.org/wiki/Moir%C3%A9_%28physique%29