Post Office Protocol 3

Les serveurs POP3 (Post Office Protocol) conservent les messages électroniques entrants jusqu’au moment où, en relevant votre courrier, vous déclenchez leur transfert sur votre ordinateur. Le type POP3 est le type de compte le plus répandu pour la messagerie électronique personnelle. En règle générale (configuration par défaut) POP se connecte sur le serveur, récupère le courrier, efface le courrier sur le serveur et se déconnecte. Cette opération nécessite une connexion à un réseau TCP/IP. Le port utilisé est le 110.

Voici un exemple de connexion du protocole POP3 sur un interpréteur de commandes : Tout d'abord, il faut se connecter au serveur :

Ensuite, il faut s'identifier et s'authentifier :

<

Puis, il est possible d'utiliser l'une des commandes POP3 listées ci-dessous. Commandes principales

Le protocole POP3 gére ainsi l'authentification à l'aide d'un nom d'utilisateur et d'un mot de passe, il n'est par contre pas sécurisé car les mots de passe, au même titre que les mails, circulent en clair (de manière non chiffrée) sur le réseau. En réalité, selon la RFC1939, il est possible de chiffrer le mot de passe en utilisant l'algorithme MD5 et ainsi bénéficier d'une authentification sécurisée. Toutefois, cette commande étant optionnelle, peu de serveurs l'implémentent D'autre part le protocole POP3 bloque la boîte aux lettres lors de la consultation, ce qui signifie qu'une consultation simultanée par deux utilisateurs d'une même boîte aux lettres est impossible.

Vos messages sont contenus sur le serveur dans une file, un fichier unique pour tous les messages, si le stockage est de type Mailbox. On ne peut pas faire plus simple. POP3 est capable de les délimiter, de les compter, de calculer leur taille, d'extraire tout ou partie de chaque message, de supprimer un message et c'est à peu près tout. Tout le reste de la gestion de vos messages, celle que vous voyez dans votre client : Messages isolés dans des fichiers indépendants, répertoires de stockage personnalisés pour le tri et l'archivage, s'effectue sur votre poste et non pas sur le serveur (ce qui n'est pas le cas d'IMAP, comme nous le verrons plus loin). POP3 n'assure donc qu'un service minimum: