Scanner à tambour


Comment ça marche ?

Pour numériser une image au moyen d’un scanner à tambour, il faut fixer l'image à un tambour rotatif ou la charger dans un cylindre de support. Le tambour tourne à une vitesse élevée devant des scanners optiques. Ceux-ci se déplacent lentement sur la surface du tambour, jusqu’à ce que toute l’image soit capturée. L’image capturée est ensuite reproduite par l’ordinateur sous forme d’un fichier d’image numérique.

- Ses avantages ?

Ces scanners à tambour offrent comme avantage,la résolution la plus élevée et la meilleure numérisation de documents par rapport à tous les autres types de scanners. Ils produisent un transfert d’image de haute qualité avec une résolution et une qualité colorimétrique sans égal, mais à un certain prix.

-Ses désavantages ?

Un de ses plus gros désavantages est donc son coût élevé. Les scanners à tambour sont aussi plus lents. De plus, ils ne sont pas adaptés à tous types de documents, notamment aux documents fragiles ou épais. En effet, tous documents dépassant le millimètre d'épaisseur, ne pourront être scannés avec ce type de scanner car ceux-ci ne peuvent pas être enroulés autour du cylindre. Ces scanners exigent également des compétences élevées en matière de manipulation.

Scanners à main



Pour le scanner à main, la numérisation du document se passe donc manuellement en faisant défiler l'outil contre le document par bandes successives.

-Ses avantages et désavantages ?

Ce scanner de petite taille peut donc être facilement emporté dans un sac ou cartable pour scanner par exemple un article ou un document.
Ces scanners à main ont été au début des années 1990, les premiers scanners «grand public» du fait notamment de leur faible prix.

Ils sont aujourd'hui beaucoup moins fréquemment utilisés, en raison de l'habilité que réclame leur manipulation et des erreurs dues à leur mode opératoire.
Ils restent cependant intéressants dans des domaines tels que l'analyse de l'écriture,( notamment du chinois ou japonais) alors que l'on se trouve hors de chez soi.

Scanners à défilement

Est de plus en plus intégré dans des appareils tels que des imprimantes multifonctions.


- Comment ça marche ?

Le mode de fonctionnement pour un scanner à défilement ou un scanner à main est exactement le même que celui d'un scanner à plat. (Ils ont des capteurs lumineux et une source lumineuse monté sur un bras qui va balayer le document.) Seul la façon de faire défiler le document diffère.
• Concernant le scanner à main, qui est de plus petite taille, celui-ci est déplacé manuellement (ou semi manuellement) sur le document par bandes successives, afin de numériser le document en entier. • Tandis que le scanner par défilement fait défiler le document devant une fente lumineuse fixe pour le numériser à la manière d'un fax. •

- Ses avantages et désavantages ?

Les scanners à défilement utilisent donc la même technologie de base que les scanners à plat mais le débit est maximisé au dépens de la qualité en général.

Normalement conçus pour des environnements professionnels de traitement de grands volumes, ils scannérisent les documents généralement en noir et blanc ou en niveaux de gris et cela,à des résolutions relativement basses. Les documents doivent être de taille égale et assez solides pour résister à une manipulation un peu rude du scanner, bien que les mécanismes de transport sur les modèles plus récents soient meilleurs. Pour rappel, dans ce type de scanner, le capteur et la source lumineuse restent immobile tandis que le document défile devant les capteurs et la source lumineuse.

Ce procédé est principalement utilisé dans le monde bureautique.
Ces scanners permettent aujourd'hui de numériser des documents de grammages variables et de format allant de la carte de visite à l' A3. Certains d'entre eux, peuvent scanner jusqu'à plus de 160 pages par minute en recto/verso.

Une sous-classe importante de scanner à défilement, sont les modèles verticaux spécialement conçus pour les documents de taille supérieure tels que les affiches ou plans d'architecture. Avec ce type de scanner, le document de grande taille est également entraîné comme pour un fax ; C'est lui qui se déplace et non les capteurs.

On note également l'existence d'autres scanners à défilement spécifiques, pour par exemple des photos, des chèques, des cartes de visite, etc