2. les différents serveurs de messageries


Un serveur de messagerie électronique est un logiciel serveur, matériel ou logiciel informatique qui offre des services, de courrier électronique aussi appelé courriel. Son but est de transférer les messages électroniques d’un serveur à un autre. L’utilisateur ne sera jamais en contact direct avec son serveur, il doit utiliser soit un courriel web, appelé aussi webmail c’est une interface web qui sert à l’envoi, la consultation, la manipulation de courriers électronique directement sur le web depuis un navigateur, ou un client de messagerie, logiciel pour lire et envoyer des courriers électroniques. Le webmail ou le client de messagerie se chargent donc d’appréhender le serveur de messagerie pour envoyer ou recevoir un mail. Les serveurs de messageries électroniques servent aussi à l’élimination de spam ou de mail contenant des virus informatiques.


Le POP3

Le « Post Office Protocole » plus communément appelé POP3 est l’un des types de protocoles les plus couramment proposés sur un serveur mail. C’était le protocole le plus utilisé dans les débuts d’Internet car c’était la façon la plus efficace de recevoir rapidement ses mails (le modem étant relié à la ligne téléphonique à cette époque).
La version 3 est la plus récente, succèdent au POP 1 et POP 2, celle-ci est standardisée dans le monde et utilisée par un grand nombre de personnes, surtout dans le domaine familial. Ce serveur pop utilise le port 110 de la machine. Le port permettant la communication entre la machine et le serveur. C’est donc la couche de transport du modèle OSI qui lui est attribué, différents ports s’envoient des informations dans un ordre précis, donné par des chiffres.
L’avantage du POP 3 est la conservation de l’e-mail de façon temporaire sur un serveur externe à notre machine.
Le mail est conservé sur un serveur directement après l’envoi et ce jusqu’à réception par le destinataire. Quand le mail arrive dans la boîte du destinataire elle est transférée directement du serveur en ligne à la machine du destinataire et le mail est supprimé sur le serveur, ne permettant aucune conservation de celui-ci sur le support. Efficace dans certains cas, il peut aussi se trouver gênant quand on souhaite garder une trace de certains mails importants. Dans de tels cas mieux vaut archiver de son côté par la suite.
Le protocole utilise un système d’authentification via un nom d’utilisateur et d’un mot de passe, rendant impossible la lecture des mails sur deux machines différentes en même temps. Toutefois le protocole n’utilisant pas de système de cryptage, le mot de passe sera facile à trouver et à dérober.
Ce protocole a été créé dans le but d’être utilisable n’importe où grâce au serveur de messagerie en ligne. Les fonctionnalités proposées sont simples et claires, mais permettent parfaitement la gestion d’un compte mail, c’est donc accessible à un large public.
L’un des gros soucis du ce type de serveur c’est lors du rapatriement des messages, nous ne pouvons décider des mails que nous souhaitons recevoir. De ce fait en cas de spam ou de courriels très volumineux nous ne pourrons rapatrier d’abords les mails importants et devrons attendre la fin du chargement, en cas de réseau internet fragile ça peut empêcher la bonne réception des mails.
Le protocole POP 3 est donc d’avantage conseillé pour une gestion simple des mails, via un post unique (un seul ordinateur) et pour une personne souhaitant recevoir tous ses mails sans tri tout en souhaitant (si elle le désire) lire ses mails en mode hors-ligne, c’est-à-dire sans connexion au serveur, les mails étant directement rapatrié sur notre machine.

Le IMAP

Le protocole IMAP (Interactive Mail Access Protocol) est en quelque sorte le protocole successeur du POP3, il lui a fallu du temps pour « s'imposer ». On dit que ce protocole est plus efficace et pratique que le POP3.L'IMAP est diffèrent du POP car le POP transfère les messages de notre boîte de réception sur l'ordinateur puis les efface du serveur. L'IMAP, lui, effectue une synchronisation des messages et des dossiers (messages reçus, envoyés, archives, brouillons, ...) entre le serveur et notre terminal. Notre messagerie reste quand même stockée dans son intégralité sur le serveur.
Ce protocole sert à rapatrier les messages pour la lecture. Ce protocole permet la synchronisation de l'état des courriers (lus, déplacés, ...) entre différents clients de messagerie. Celui-ci fait une copie de tous les messages. Ces messages sont conservés sur le serveur pour pouvoir assurer la synchronisation. En conclusion, il :
- Permet de gérer plusieurs accès simultanés.
- Permet de gérer plusieurs boîtes aux lettres.
- Permet de trier le courrier selon plus de critères.
L'IMAP a des fonctionnalités plus avancées tel que : créer, renommer ou supprimer des répertoires de messagerie sur le serveur dans le but de mieux organiser et stocker les courriers électroniques.
On peut y accéder par différents terminaux, on a droit à accéder aux mêmes données. Quand on effectue une action depuis un terminal, cette action est automatiquement reportée sur le serveur.
Lors de l'utilisation d'un serveur de messagerie IMAP, les messages sont conservés sur le serveur sur lequel l'utilisateur peut supprimer ou lire des mails.

Le SMTP

Le Simple Mail Transfer Protocol traduis en Protocole Simple de Transfert de Courrier sert à l’envoi des messages électroniques, il gère les courriers sortant sur internet. En d’autre mots, il est le protocole qui gère le transfère de mails d’un serveur a un autre.
Il est commence fortement à être utilisé dans les année 1980 et le premier serveur de messagerie électronique à utiliser le SMTP est le logiciel Sendmail crée en 1983. De nos jours, la plus part des serveurs, clients messagerie ou webmail utilise le SMTP pour envoyer des mails.
Le gros défaut du protocole SMTP, c’est que les message ne sont pas protégé une fois envoyer sur le réseau. Il est donc tout à fait possible de s’emparer de trames, de lire des données non cryptées. Pour parer à cette erreur, certaines personnes ont recours à une méthode de codage de leurs mails important. Il y a bien sur d’autres anomalies comme par exemple : si quelqu’un si connaît bien en SMTP, il peut a partir des commandes disponible modifier l’adresse d’envoie du mail et donc se faire passer pour n’importe qui. Il faut aussi bien faire attention aux serveurs SMTP qui sont mal configurés ou mal sécurisés, les spammeurs peuvent facilement si introduire pour se servir de votre serveur comme relai pour envoyer des spam et des pourriels difficilement repérable.