Les ROM

Avec l'évolution des technologies, la définition du terme mémoire morte a été élargie pour inclure les mémoires non volatiles dont le contenu est fixé lors de leur fabrication, qui peuvent être lues plusieurs fois par l'utilisateur et qui peuvent être modifiées par un utilisateur expérimenté. Ces mémoires sont les PROM, les EPROM et les EEPROM il y à aussi les UVPROM mais elles sont complétements obsolètes.

La caractéristique essentielle de toutes ces "mémoires mortes" n'est donc pas qu'elles peuvent uniquement être lues mais plutôt qu'elles ne s'effacent pas quand l'alimentation est coupée. Les différentes mémoires de type ROM contiennent des données indispensables au démarrage, c'est-à-dire :

1.Le BIOS dailleurs le nom de BIOS ROM est parfois donné à la puce de mémoire morte de la carte-mère qui l'héberge.

2.Le chargeur d'amorçage qui permet de charger le système d'exploitation en mémoire (vive) et de le lancer.

3.Le Power-On Self Test (POST), exécuté automatiquement à l'amorçage du système permettant de faire un test du système.

Etant donné que les ROM sont beaucoup plus lentes que les mémoires de types RAM (une ROM a un temps d'accès d'environ 15X plus long ), les instructions contenues dans la ROM sont parfois copiées en RAM au démarrage, on parle alors de shadowing .

Home

Les PROM (Programmable Read Only Memory)

Les PROM ont été mises au point à la fin des années 70 par la firme Texas Instruments. Ces mémoires sont des puces constituées de milliers de fusibles (ou bien de diodes) pouvant être "grillés" grâce à un appareil appelé « graveur de PROM », appliquant une forte tension (12V) aux cases mémoire devant être marquées. Les fusibles ainsi grillés correspondent à des 0, les autres à des 1.

Home

Les EPROM (Erasable Programmable Read Only Memory)

Les EPROM sont des PROM pouvant être effacées. Pour effacer la mémoire EPROM, il faut la retirer du circuit et soumettre la puce électronique qu'elle contient à travers une fenêtre transparente en quartz à un rayonnement ultra-violet. C'est un processus contraignant, (seule technologie d'effacement disponible à l'époque), qui limite les possibilités d'utilisation de cette mémoire. Il est de cette façon impossible d'effacer sélectivement certaines parties de la mémoire. Quand l'EPROM est exposée à la lumière ultra-violette (bande UV-C), c'est toujours la totalité de l'EPROM qui est réinitialisée. Modifier une seule donnée demande donc l'effacement et la reprogrammation de la totalité de la mémoire EPROM.

Home

Les EEPROM

Les EEPROM(Electrically Erasable Read Only Memory)sont aussi des PROM effaçables, mais contrairement aux EPROM, celles-ci peuvent être effacées par un simple courant électrique, c'est-à-dire qu'elles peuvent être effacées même lorsqu'elles sont en position dans l'ordinateur.Il existe une variante de ces mémoires appelée mémoires flash (ou Flash EPROM). Contrairement aux EEPROM classiques, utilisant 2 à 3 transistors par bit à mémoriser, la Flash EPROM utilise un seul transistor.

La Flash EPROM plus souvent appelée mémoire Flash est un modèle de mémoire effaçable électriquement. Les opérations d 'effacement et d'écriture sont plus rapides qu'avec les anciennes EEPROM. C'est ce qui justifie l'appellation "Flash". Cette mémoire, comme les autres ROM, conserve les données même quand elle n'est plus sous tension. Ce qui en fait le composant mémoire amovible idéal pour les appareils photos numériques, les GSM, les PDA et l'informatique embarquée.

On qualifie de flashage l'action consistant à reprogrammer une EEPROM.