Structure des ordinateurs et réseau : site web

Travail de groupe

Sujet n°2: Les bus externes


Tables des matières: A la ligne...

Les bus informatiques

Le bus USB

Les bus informatiques

La carte mère permet d’interconnecter tous les composants de l’ordinateur.Le réseau en bus est pratique car les bus informatiques réduisent le nombre de voies nécessaires à la communication entre les différents composants de l’ordinateur. C’est une sorte « d’autoroute de données ».

3

Dans le cas où la ligne sert uniquement à la communication de deux composants matériels, on parle de port matériel, en série ou parallèles.

Série signifie que les bits sont envoyés les uns à la suite des autres via un « fil » unique tandis que parallèle signifie que les données sont envoyées simultanément sur plusieurs « fils » (8 bits par intermédiaire de 8 « fils »).

4

C’est le chipset qui est l’élément chargé d’aiguiller les informations entre les différents bus de l’ordinateur. Il permet à tous les éléments constitutifs de l’ordinateur de communiquer entre eux. Le chipset se trouve dans la carte mère.

Un bus informatique est caractérisé par le volume d’informations (bande passante), exprimé en Mo/s, transmises en même temps. Il correspond au nombre de lignes physiques sur lesquelles les données sont envoyées de manière simultanée.

Le nombre de bits transmis en même temps (nombre de fils utilisés) est la « largeur » et la vitesse du bus est la « fréquence » exprimée en MHertz. Chaque envoi ou réception de données est appelé « cycle ». On peut alors connaitre le débit maximal du bus qui est la quantité de données qu’un bus peut transporter par unité de temps, en multipliant sa largeur par sa fréquence.

Si un bus a une largeur de 16 bits et une fréquence de 133 MHz, son débit vaut :

16 x 133 . 106 = 2128 x 106 bit/s
Soit 2128 x 106/8 = 266 x 106 octets/s
= 266 Mo/s (Mégaoctet/seconde)

Pour communiquer, deux bus ont besoin de la même largeur.

Il existe deux sortes de bus informatiques : les bus internes à l’unité centrale et les bus externes.

Le bus externe est aussi appelé bus d’entrée et de sortie. Il relie le microprocesseur aux périphériques d’entrée et de sortie tels que l’écran, le clavier, la souris, ...

Il existe trois sortes de bus externes : Le bus USB, le bus FireWire et le port e-SATA.

Le bus USB

USB signifie Universal Serial Bus. Il existe plusieurs périphériques qui se connectent par USB ; les périphériques de stockage de masse, les disques durs externes, les imprimantes, souris, claviers, etc.

Le bus USB est en série pour deux raisons principales : une interface parallèle à haut débit provoque un décalage dans l’arrivée des bits et provoque des erreurs et car les câbles parallèles coutent plus chers.

Le symbole USB est celui-ci

5

Il y a trois sortes de normes USB :

L’USB 1.0 est le modèle standard et propose deux modes de communication. Soit en haute vitesse (12 Mb/s), soit en basse vitesse (1.5 Mb/s). En 1998 est créé l’USB 1.1. Il apporte de minuscules changements mais aucun concernant le débit.

Le débit de l’USB 2.0 peut atteindre 480 Mb/s. La compatibilité des différents périphériques USB est assurée. Mais en cas d’utilisation d’USB 2.0 sur un port USB 1.0 ou 1.1, le débit est limité à 12 Mb/s.

Le débit de l’USB 3.0 est encore supérieur : 5 Gigabits/s.

6

Signifie « SuperSpeed »

L’USB 2.0 est utilisé couramment de nos jours mais l’USB 3.0 a un meilleur débit de transfert.

Il existe depuis 2 ans l’USB 3.1, qui a un débit deux fois meilleur que celui de l’USB 3.0 et n’impose pas de sens de branchement. Pour autant celui-ci est encore très peu utilisé comparé au 3.0.

En 2005 a été créé le Wireless USB, autrement dit une version sans-fil.

Il existe différents type de connecteurs USB :

7

Le connecteur de type A est celui le plus utilisé. L’extrémité du câble USB qui se connecte à l’ordinateur est toujours de type A. Le connecteur de type B, lui, a été créé du côté périphérique pour s’adapter aux plus petits appareils, notamment pour les imprimantes.

A l’intérieur du câble se trouvent quatre fils isolés. La terminaison de ces quatre fils sont les quatre petits rectangles dorés que l’on aperçoit à l'intérieur de l’embout USB. En ce qui concerne les deux fils des extrémités, Il y en a un pour l’alimentation et un pour la masse. Tandis que les deux fils du milieu servent au transfert des données.

8

Le connecteur de type mini A ou mini B est surtout retrouvé sur les appareils photo et les lecteurs MP3. La différence est qu’il contient non pas quatre mais cinq fils. Il s’agit juste d’une connexion supplémentaire.

9


Laura Solyom - Sara Delaunay - 1TI I2